Comment choisir son alarme anti-incendie ?

L’incendie est parmi les causes des accidents domestiques les plus fréquents qui surviennent le plus souvent pendant la nuit durant le sommeil, cela est confirmé avec le nombre de décès recensé, 7 ou 8 décès au maximum sur 10 sont causés par les incendies qui se produisent la plupart pendant la nuit. C’est pourquoi la législation en vigueur impose chaque foyer de s’équiper obligatoirement d’un détecteur anti-incendie qui avertit les occupants du logement de la présence d’un incendie, afin de prévenir tout le monde, même ceux qui sont dans le sommeil profond, ces derniers, une fois avertis par cette sirène à haut décibel vont se réveiller immédiatement. Avec une alarme sonore qui se déclenche automatiquement en détectant une fumée, les occupants du lieu peuvent quitter le lieu tout de suite avant que le feu prenne son ampleur et rende difficile la sortie. Les chiffres montrent que chaque année plus de 10 000 personnes sont victimes des incendies et ne font que se lamenter de voir ses biens partis en fumée en une seule nuit, c’est pourquoi le besoin incontestable des alarmes incendies efficaces qui vous donnent tout de suite l’alerte dès le départ de la propagation du feu, cependant quels sont les critères qui doivent guider votre choix d’une alarme anti-incendie ?

De quoi est constituée une alarme incendie ?

Il est nécessaire de savoir de quoi est constitué ce dispositif. D’abord l’alarme en question est composée d’une centrale d’incendie, après les informations qu’elle reçoit des détecteurs, elle déclenche tout de suite l’alerte. Cette centrale d’incendie est équipée d’un ou plusieurs détecteurs que vous devez installer dans plusieurs pièces de la maison, ces détecteurs transmettent les informations à la centrale d’alarme.

Les détecteurs d’incendie : comment faire le bon choix ?

Pour les détecteurs d’incendie, on peut trouver différentes sortes de détecteurs comme les détecteurs de fumée, les détecteurs de chaleur, les détecteurs de monoxyde de carbone et les détecteurs de gaz. Presque que les foyers disposent des détecteurs de fumée pour signaler la présence d’une incendie, ce dispositif est très efficace pour alerter les grands dormeurs et très fiables pour avertir la moindre présence d’une fumée dans une pièce. Quand les détecteurs confirment l’existence d’une fumée, ils transmettent les informations à la centrale d’alarme d’où celle-ci stimule les sirènes. Sur le marché existe aussi des détecteurs de fumée qui n’ont pas besoin d’être connectés à une centrale d’alarme mais fonctionnent d’une manière autonome comme les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée, ou DAAF. L’année 2016, une décision gouvernementale, pour lutter contre l’incendie impose l’installation des détecteurs autonomes de fumée dans les logements. Lors de son achat, optez des modèles certifiés aux normes de qualité et de conformité NF.

Alarme incendie

La durée de vie et le type d’alimentation

La durée de vie est un autre critère à voir pour le choix de votre détecteur, cette longévité qui dépend certainement de l’autonomie des piles, il existe des dispositifs qui sont équipés d’une pile lithium avec une longévité d’environ 5 ans. D’autres fabricants des détecteurs proposent même des dispositifs équipés des piles avec une durée de vie de 10 ans.

Une chose qui va déterminer votre choix de détecteur autonome est le type d’alimentation, secteur ou à piles. Si vous choisissez des détecteurs de fumée qui s’alimente à piles, ce dernier est plus pratique car ne nécessité aucun branchement. Pour les détecteurs de fumée qui fonctionnent sur secteur, ce genre d’appareil a besoin d’une prise électrique en permanence, toutefois une batterie de secours doit être proposée par le fabricant en cas de coupure du courant.

La norme EN 14 604

Si vous habitez en France, pour faire le bon choix en matière de détecteurs de fumée, assurez-vous bien que le modèle que vous choisissez est conforme à la norme EN 14 604, d’où les critères suivants sont respectés par le fabricant :

  • Le nom ainsi que l’adresse du fabricant doit – être visiblement indiqués sur le dispositif. La norme de référence ainsi que les informations sur la date de la péremption avec laquelle il vous est recommandé de faire le remplacement de votre détecteur. Les caractéristiques de batterie compatibles à votre dispositif ainsi que le mode d’emploi quant à l’utilisation de ce dernier.
  • Tous les détecteurs de fumée doivent être dotés des piles possédant une durée de vie de 12 mois au minimum.
  • Cette norme EN exige également que votre détecteur possède un signal sonore différent du signal d’alarme pour avertir l’utilisateur que la batterie est épuisée
  • La présence d’un bouton « test » est obligatoire permettant à l’utilisateur de s’assurer le bon fonctionnement du dispositif

Sur le marché, on vous propose des modèles d’alarme incendie filaire et aussi des systèmes sans fil. Même si les pièces sont équipées de ces dispositifs, vous devez posséder des extincteurs vous permettant de maîtriser le feu très tôt avant l’arrivée du pompier.